L’e-commerce a un bon avenir devant lui comme le prouve une étude menée par l’association BECOMMERCE. En effet, le chiffre d’affaires de l’e-commerce a enregistré une croissance de plus de 10% comparé à l’année dernière et a doublé depuis 2013. Au total, 8,4 millions de Belges ont effectué un achat en 2017.

Comme tous les marchés qui progressent à ce rythme, cela attire de nombreux curieux. Focus sur les différentes plateformes techniques pour réaliser votre e-commerce, les avantages et les inconvénients de chaque solution.

Magento

Magento est un CMS puissant dédié aux e-commerces. Il est recommandé dans le cas où vous vendez des milliers d’articles.

1. Son extensibilité: à travers ses moyens de personnalisation, Magento est une solution qui sera s’adapter selon votre design ou vos fonctionnalités.

2. Multisites, multi-boutiques, multilangues, multidevises

3. SEO Friendly: grâce à ses nombreuses fonctionnalités, Magento est efficace en référencement naturel.

4. La gestion du carnet d’adresses est complète. En outre, les utilisateurs pourront avoir plusieurs adresses de livraison ou encore de couper leurs commandes.

5. L’ergonomie du back office: la prise en main avec le back office n’est pas évidente au début. C’est pourquoi nous proposons généralement à nos clients une formation Magento avec leur e-commerce.

En guise de conclusion, nous pouvons dire que Magento est particulièrement adapté pour les sociétés qui vendent beaucoup d’articles. Son interface est certes compliquée mais elle offre à Le commerçant une plateforme solide pour le suivi client ou encore les actions marketing (promotions, email, suivi).

Prestashop

Prestashop, c’est le CMS orienté e-commerce français. Développé initialement pour des étudiants français, Prestashop a la cote en France.

1. Facilité de prise en main du back office, l’interface est sobre: contrairement à Magento, la prise en main de l’interface d’administration est très simple mais plus limitée en termes d’outils marketing.

2. Ne nécessite pas un serveur puissant

3. Moins coûteux en développement

4. Fonctionnalité SEO native mauvaise: la version de base Prestashop n’est pas SEO friendly. Il faudra investir dans des add-on afin d’obtenir un bon ranking sur les réseaux de recherche.

5. Interfaçage avec les CRM payant

Prestashop est apprécié par les entrepreneurs qui veulent lancer leur boutique en ligne avec un nombre limité d’articles. D’autre part, Prestashop est réellement apprécié par sa simplicité d’utilisation.

Woocommerce

Lancé par Wordpress il y a maintenant près de 10 ans, Woocommerce est aujourd’hui le leader des CMS. Il est apprécié pour sa simplicité mais aussi parce qu’il peut facilement allier une gestion de boutique en ligne et un espace d’actualités d’entreprise dans la même interface.

Néanmoins, Woocommerce n’est pas prévu pour les e-commerces de grande envergure : si vous êtes un magasin de meubles ou de pièces autos, il faudra oublier cette solution. Autre point noir : la gestion des multi (multi-boutiques, devises etc.) est limité contrairement à un Magento.

Quel CMS choisir au final ?

Vous l’aurez compris, le choix du CMS dépend de votre projet. Devcom-Media se tient disponible afin de discuter ensemble des différentes solutions qui s’offrent à vous afin de choisir la plus performante.


Partager cette article